🇨🇬 Vent de panique Ă  Brazzaville après les dĂ©cès de Bokamba YANGOUMA et de Mfumu Fylla, deux cadres du ministère de l’Économie forestière seraient Ă©galement dĂ©cĂ©dĂ©s des suites de coronavirus.

🇨🇬 Vent de panique Ă  Brazzaville après les dĂ©cès de Bokamba YANGOUMA et de Mfumu Fylla, deux cadres du ministère de l’Économie forestière seraient Ă©galement dĂ©cĂ©dĂ©s des suites de coronavirus.

L’ un avait des liens de proximitĂ© familiale avec un agent de la reprĂ©sentation de la FAO au Congo. La peur dans le ventre, tous les fonctionnaires et agents de cette institution des Nations Unies ont Ă©tĂ© obligĂ©s de passer un test pcr de coronavirus. Un service de dĂ©sinfection du siège de la reprĂ©sentation de la FAO Ă  Brazzaville est dĂ©jĂ  Ă  pied d’oeuvre. Le ministère de l’Économie forestière a, quant Ă  lui, subi la mĂŞme opĂ©ration de dĂ©sinfection hier.
Ă€ l’observation, il y’a un peu plus de veillĂ©es mortuaires Ă  Brazzaville et Pointe-Noire. Toutefois rien n’indique que toutes ces personnes sont mortes des suites de coronavirus.
Avec le retour de la fraîcheur à Brazzaville et à Pointe-Noire, il est à craindre que le coronavirus y trouve un terrain fertile pour commettre plus de dégâts.
Protégeons-nous en respectant les mesures barrières.

Alphonse NDONGO

(Visited 19 times, 1 visits today)

Articles Simulaires

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *